Archives de l’auteur

ahf-default-image-vancouver-sun

5 choses à savoir sur Windows in the Sky de Alex Henry Foster

-     -

Publié initialement dans The Vancouver Sun

Lisez l’article original ici

Windows in the Sky | Hopeful Tragedy Records

Ceux qui ont suivi les palmarès canadiens de la semaine du 9 novembre se sont grattés la tête quand le premier album d’Alex Henry Foster est arrivé en 6ème position dans le palmarès des albums au Canada selon Billboard. Les rapports SoundScan pour les ventes au Québec pendant les deux dernières semaines ont indiqué que le montréalais atteignait les sommets dans les palmarès, se plaçant 3ème position à l’échelle nationale juste derrière les groupes majeurs Muse et Imagine Dragons.

Alors qui est-il ?

Eh bien apparemment, son groupe est connu au Japon. Foster joue dans le groupe Your Favorite Enemies, nommé pour un prix Juno dans la catégorie “Album Rock de l’année” en 2015, pour leur album Between Illness and Migration, sorti l’année précédente. Si vous ne vous en souvenez pas, ne vous tapez pas sur la tête. Cette catégorie nous a offert, entre autres, des groupes mémorables tels que Finger Eleven, Sum 41 et Slik Toxik. La formation Your Favorite Enemies est encore active avec un nouvel album en cours de préparation.

Windows in the Sky a été lancé sans annonce préalable ni autre battage médiatique ou annonce de tournée, bien que Foster ait annoncé son intention de l’emmener sur la route avec un projet multimédia en 2019. YFE sera également de retour dans l’année à venir. Mais pour l’instant, l’accent est mis sur cet album solo au succès soudain.

Voici cinq choses à savoir à son sujet :

1: À fond dans le post-rock. Des rafales de guitares, qui font écho aux spoken words, des choeurs au loin, et autant d’orchestration que possible dans une chanson. Des chansons tels que Winter is Coming peuvent sonner comme un Bullet the Blue Sky de U2 rencontrant Loveless de My Bloody Valentine par le biais d’un groupe sur Fluttery Records. C’est du gros son.

2: Des sons de saison. S’il y a une chose dont le Canada a plus besoin, c’est de la musique vaste et atmosphérique qui va bien avec le fait de se blottir dans une pièce chaude pendant quelques mois jusqu’au “beaux frissons d’un au revoir”. Ça peut vouloir dire des “Snowflakes in July” (des flocons de neige en juillet), mais c’est parfait.

3: Une bonne Intro / Conclusion. The Pain that Bonds (The Beginning is the End) ouvre les 8 chansons de l’album. The Love that Moves (The End is Beginning) le conclut. Les deux chansons s’entrelacent non seulement dans les titres, mais aussi dans la structure. Doux accords devenant plus urgents jusqu’à exploser dans l’intro, plus distants et en constante évolution dans la conclusion. Si la vision que nous sommes supposés avoir depuis notre “Windows in the Sky” (notre fenêtre dans le ciel) est semblable à un voyage en train dans un paysage imaginaire; alors ça fonctionne, tel un voyage sonore.

4: The Hunter (By the Seaside Window). Peut-être en hommage à ses fans japonais – l’album a été lancé au cours d’une série de séances d’écoute en direct au Japon – cette oeuvre de près de 15 minutes a une voix secondaire parlant en japonais alors que la voix d’Alex grandit de plus en plus de façon paranoïde. Les fans de guitare noise doivent écouter ça.

5: Oui, ça parle de deuil. Windows in the Sky fut écrit en isolation alors que Foster passait à travers le décès de son père à la suite d’une longue bataille contre le cancer. Son exploration du dévouement, de la perte, de l’affliction, du deuil et de l’épuisement va parler à beaucoup qui ont dû traverser ce processus. Peut-être que c’est pour ça que l’album a résonné dans la vie de tant de personnes, car à mesure que nous avançons en âge, cette histoire se répète de plus en plus.

Stuart Derdeyn
27 novembre 2018

Express_1

Un voyage salutaire pour Alex Henry Foster

-     -

Publié initialement dans L’Express

Lisez l’article original ici

Il est le leader du groupe drummondvillois Your Favorite Enemies

Ce qui devait être un exil au Maroc pour Alex Henry Foster s’est transformé en source d’inspiration pour son album solo Windows in the Sky, lancé il y a seulement quelques jours. Déjà, son oeuvre trône au somment des palmarès devant de grandes pointures comme Marie-Mai, Muse et Imagine Dragons.

L’inattendue histoire à succès a débuté il y a deux ans. Alors que le groupe Your Favorite Enemies (YFE) estimait avoir terminé un cycle musical, Alex Henry Foster a décidé de se retirer à Tanger, au Maroc, pour s’inspirer et travailler sur le prochain album du groupe.

“Les 10 dernières années ont été passablement occupées pour le groupe et comme nous sommes autonomes dans toutes les sphères de la production d’un album, nous étions fatigués. En m’exilant, j’ai pu plonger dans un univers de calme après la tempête YFE. Je me suis senti inspiré et j’ai créé mon album solo”, a raconté M. Foster.

Lentement, les textes sont apparus, sans musique. Au fil des collaborations, son collègue Ben Lemelin s’est joint pour créer une mélodie qui collerait bien aux écrits du chanteur. Il a même mis sur pied un studio directement à Tanger.

“Cet album est mon identité. Je ne voulais pas faire porter aux autres membres du groupe mes histoires. Le décès de mon père m’a inspiré et c’est un sentiment personnel. C’est un genre de thérapie, un album pour me délivrer. Mais, avec le temps, ils ont gentiment voulu s’impliquer musicalement”, a ajouté Alex Henry Foster qui est présentement en Virginie pour travailler sur d’autres projets.

C’est sans tambour ni trompette que le 9 novembre dernier, il a lancé Windows in the Sky, qui comporte huit chansons. Rapidement, l’album s’est hissé dans le top du palmarès québécois.

“Je n’ai pas fait de promotion autour de cet album. Je l’ai dévoilé au Canada en premier pour remercier les gens d’ici et je me suis rendu au Japon pour une écoute. Je me suis fait un cadeau en partageant mes chansons de cette façon, a ajouté M Foster. Je ne m’attendais pas du tout à ce succès, car je ne l’ai pas fait dans cette perspective, c’était plutôt une démarche artistique. Ce n’est pas le genre de musique qui joue à la radio, surtout pas avec des pistes allant jusqu’à 14 minutes.”

Des projets pour Your Favorite Enemies

Malgré le projet solo de Alex Henry Foster et, entre autres, ses collaborations à des trames musicales de films, YFE n’est pas mort. Le principal intéressé a tenu à préciser l’orientation du groupe qui réside dans l’ancienne église Saint-Simon à Drummondville.

“On explore tous d’autres choses pour le moment. On va revenir ensemble et pouvoir partager nos émotions. L’unité du groupe est toujours là et je suis certain qu’on pourra sentir la fébrilité de tous quand ce sera le temps”, a conclu M. Foster.

Ghyslain Bergeron
23 Novembre 2018

ahf-default-image-fyi

Alex Henry Foster frappe fort avec son premier album solo

-     -

Publié initialement dans FYI Music News

Lisez l’article original ici

webp.net-resizeimage_43

Les observateurs des palmarès de l’industrie de la musique au Canada ont sans doute découvert avec surprise que la première place revenait au premier album solo d’Alex Henry Foster, “Windows in the Sky”.

Il est arrivé #6 dans les charts du Billboard pour les albums canadiens, pendant que les rapports SoundScan le placent #1 dans les ventes au Québec dès la première semaine de sa sortie (il est sorti le 9 novembre) et #3 au Canada juste derrière Muse et Imagine Dragons. L’album est resté #1 dans les palmarès iTunes pendant 5 semaines consécutives, devant The Beatles, Queen et Lady Gaga, pendant que la première vidéo pour la chanson “Summertime Departures” a très vite atteint les 100,000 vues sur YouTube. Sorti via Hopeful Tragedy Records, l’album est distribué par Sony Music / The Orchard.

Le nom de Foster peut ne pas être familier à beaucoup, mais il a rencontré un certain succès international (au Japon surtout) en tant que chanteur et auteur dans la formation Your Favorite Enemies, nommée pour un prix Juno pour l’album rock de l’année en 2015, pour leur album “Between Illness and Migration” sorti l’année précédente.

Rencontrer un tel succès avec “Windows in the Sky” est d’autant plus impressionnant qu’il est arrivé sans aucun battage médiatique avant. Contacté par FYI, Foster explique que “toute l’idée de sortir “Windows in the Sky” sans aucune forme de promotion était basée sur le fait que je voulais que la musique et ses émotions s’épanouissent de leurs propres chefs, et de juste faire ce que je veux et ce que j’aime.”

“Le dernier album que nous avons sorti avec YFE, celui qui a été nommé aux Prix Juno, nous a maintenu sur la route pendant presque 5 ans. Ça m’a complètement consumé.”

Aucune date de concert n’a été annoncée pour supporter son nouvel album, mais Foster conseille la patience. “Windows in the Sky est un projet multimédia impliquant des projections et des lumières conceptuelles, alors je veux jouer l’album dans un contexte complètement différent de notre format rock’n’roll habituel, partager un genre différent de moment et d’expérience. Encore une fois, une longue réponse pour dire que je vais jouer l’album live et je vous dirai le “quand”, le “où” et le “comment” au début de 2019.”

Pour son créateur, “Windows in the Sky était déjà un succès à partir du moment où j’ai décidé de sortir un LP de 8 chansons avec une chanson de 15 minutes en plein milieu d’un album d’une heure…! Le succès est vraiment une question de perspective.”

Pour ce qui est du futur de YFE, Foster explique que “tout est assez ouvert maintenant. Nous avons beaucoup de matériels jamais sortis, issus des productions des précédents albums, et nous nous sommes dernièrement réunis tous ensemble à Tanger pour travailler sur de nouvelles chansons.”

“C’est important pour moi de dire que Your Favorite Enemies est toujours bel et bien vivant. C’est juste qu’avec “Windows in the Sky” et les projets de bandes-sons de films sur lesquels je travaille avec Ben (le guitariste et producteur de YFE), c’est plus difficile pour nous de définir le “quand” du “quoi” quant à ce que nous voulons partager avec les gens. YFE n’a jamais été reconnu pour suivre le chemin logique et tout tracé qui est supposé mener vers le succès ou Dieu sait où. Alors je crois que cette méthode alternative d’opérer sera encore plus éclectique maintenant que nous avons différents projets s’épanouissant côte à côte. Tout ce que je peux dire pour le moment est, nous verrons bien.”

Pour repérer les futurs concerts de YFE, les gens devront être vigilants. “Après le dernier concert que nous avons fait à New York il y a un peu plus de 2 ans, nous avons tous convenu que nous ne retournerions pas sur scène tant que nous n’aurions pas un nouvel album à partager avec les gens ou pour jouer dans des festivals qui font partie de notre liste de souhaits.”, explique Foster.

“Nous avons joué sous des noms différents parfois par contre. Cherchez “Burroughs Was a 2-Step Ballet Dancer” ou “We Are Not a Death Metal Band, We Just Look Cool” dans une ville près de chez vous… Ça pourrait devenir une soirée intime avec Your Favorite Enemies !”

Kerry Doole
23 novembre 2018

ahf-salut-bonjour-thumbnail

“Windows in the Sky” dans “Salut Bonjour”, TVA

-     -

Extrait de l’épisode 6423 de “Salut Bonjour”

Comme nous avons pu le voir dans l’émission matinale québécoise “Salut Bonjour” sur TVA le 21 novembre 2018, le premier album solo d’Alex Henry Foster, “Windows in the Sky”, a atteint les sommets des différents palmarès canadiens dès les premiers jours de sa sortie et n’a laissé personne indifférent.

Écoutez comment l’album est devenu le sujet de toutes les conversations dans cet extrait.

228d9c0a-fde6-427b-bc73-1cc690481135_ORIGINAL

Alex Henry Foster: un succès inattendu

-     -

Publié initialement dans le Journal de Montréal

Lisez l’article original ici

Le Québécois Alex Henry Foster a vendu plus d’albums que Marie-Mai

Avec ses 4504 exemplaires, Windows in the Sky, d’Alex Henry Foster, a conclu la semaine du 15 novembre en tête des ventes d’albums au Québec devant Simulation Theory, de Muse (4211), À jamais, de Ginette Reno (4172), Elle et moi, de Marie-Mai (3044) et Origins, de Imagine Dragons (2492).

Muse, Imagine Dragons et Marie-Mai ont sorti leur nouvel album le 9 novembre. Qui en a vendu le plus après une semaine au Québec ? Aucun des trois. La palme revient à un certain Alex Henry Foster, un rockeur de Drummondville.

Windows in the Sky, projet solo du chanteur du groupe québécois Your Favorite Enemies, a coiffé tout le monde, selon le relevé hebdomadaire de Nielsen Soundscan. Il a devancé Muse, Ginette Reno, Marie-Mai et Imagine Dragons. Rien de moins. « Je suis sans mot. Ça me dépasse complètement », confie Foster au Journal.

Au Canada, Windows in the Sky a conclu sa première semaine en troisième place, derrière Muse et Imagine Dragons.

Dire qu’Alex Henry Foster est surpris tient de l’euphémisme. Il avait tellement peu d’attentes qu’il a annoncé la sortie de son album du bout des lèvres, environ une semaine avant le jour J. Sa campagne de promotion était à ce point minimaliste que Le Journal a été le premier média à réaliser une entrevue avec lui.

Une surprise

Pourtant, encore mardi, l’album d’Alex Henry Foster tenait la cadence. Il pointait en quatrième position des meilleurs vendeurs de la boutique virtuelle iTunes Canada, derrière les parutions plus récentes de Fred Pellerin, Michael Bublé et Mumford and Sons.

L’étonnement est d’autant plus grand que Windows in the Sky est l’antithèse même de ce qui devrait constituer un succès commercial en 2018. Ses longues pièces font toutes au moins cinq minutes – The Hunter (By the Seaside Window) culmine même à 14 minutes 38 secondes – et versent dans un post-rock qui rappelle les mouvements les plus exploratoires du rock progressif.

Alors quand on demande à Foster d’expliquer le succès de son album, il ne peut qu’émettre des hypothèses. « Les gens ont peut-être besoin d’entendre ce genre de musique, de vivre autre chose, d’entendre d’autres sons. Peut-être que ça fait du bien d’avoir une toune de 15 minutes qui ne fait aucun sens au niveau commercial. »

Aventure

Malgré ce succès inattendu, l’avenir de Your Favorite Enemies, un groupe qui a su se bâtir un solide réseau d’admirateurs un peu partout dans le monde, comme au Japon, n’est pas remis en question.

« C’est loin d’être la fin de l’aventure. Au contraire, ce que je vis de mon côté va nous permettre d’explorer d’autres choses quand on va revenir ensemble », assure Alex Henry Foster.

Pour l’instant, Foster, qui bosse déjà sur d’autres projets musicaux, n’a pas prévu mettre sur pied une tournée de concerts. Mais il avoue que ce succès inattendu « me donne le goût de pousser plus loin et de voir où l’aventure va me porter ».

Cédric Bélanger
Mardi 20 novembre 2018

53231d3c-bb59-4952-acbe-765fa5b19c2c

WINDOWS IN THE SKY DANS LES TOPS

-     -

On ne pourrait pas être plus reconnaissant pour votre amour et votre support inconditionnels, surtout avec un album aussi intime et personnel. « Windows in the Sky », le 1er album solo d’Alex, est resté #1 pendant 5 jours consécutifs dans les palmarès iTunes, devant de grands groupes tels que Muse, Imagine Dragons, Lady Gaga, Queen, et il est maintenant #1 Toutes Catégories au Québec, #1 dans le palmarès des ventes d’albums numériques au Canada et #3 Toutes Catégories juste après Muse et Imagine Dragons dans le top 200 des rapports Soundscan au Canada !

Au-delà des nombres, nous sommes sans voix et vraiment reconnaissants, comme tout ça s’est passé sans être dans les radios et médias, mais seulement entre nous ! Un message inspirant pour les artistes indépendants qui croient encore que la musique peut nous toucher profondément. Alex a tout donné dans cet album, s’ouvrant sur ce qu’il vivait, mettant des mots sur le deuil, l’affliction, l’amour, l’espoir et la foi, qui sont profondément enracinés en lui.

Screen Shot 2019-04-17 at 2.23.12 PM

« Summertime Departures » [Lyric Video]

-     -

« Summertime Departures » est le premier single du premier album d’Alex, « Windows in the Sky ».

Écrit entre Tanger et Montréal, “Windows in the Sky” a été conçu dans un état d’isolement émotionnel suite au décès de son père, un fervent croyant dont il a été séparé, après une longue bataille contre le cancer. Foster explore la nature de l’absence de foi, de l’affliction et de la solitude, tout en essayant de trouver l’espoir dans le bouleversement et la confusion qu’amène le deuil.

summertime-departures-soundcloud

Summertime Departures

-     -

« Summertime Departures » est le premier single du premier album d’Alex, « Windows in the Sky ». Plongez dans son univers unique, laissez le son vous transporter, laissez les mots définir de nouvelles significations… et savourez le moment pleinement ! Écoutez la chanson sur SoundCloud !

ahf-fb-page-out-now-fr

« Windows in the Sky » : Disponible maintenant !

-     -

“Windows in the Sky” est le premier album solo d’Alex Henry Foster,
chanteur et parolier du groupe post rock Your Favorite Enemies, nommé pour un prix Juno.

Écrit entre Tanger et Montréal, “Windows in the Sky” a été conçu dans un état d’isolement émotionnel suite au décès de son père, un fervent croyant dont il a été séparé, après une longue bataille contre le cancer. Foster explore la nature de l’absence de foi, de l’affliction et de la solitude, tout en essayant de trouver l’espoir dans le bouleversement et la confusion qu’amène le deuil.

ahf_windowsinthesky_back

L’album, minute par minute

-     -

Windows in the Sky, qui sortira le 9 novembre, est composé de 8 chansons, dont aucune n’est en-dessous de 5 minutes. En tout, il y a 1 heure de musique, mélangeant des éléments de post-rock, shoegaze, noise psych, enrobé dans une voix en avant-garde de poésie parlée.

The Pain That Bonds (The Beginning Is the End) (5:01)
Winter Is Coming In (7:45)
Shadows of Our Evening Tides (7:43)
The Hunter (By the Seaside Window) (14:37)
Snowflakes in July (7:18)
Summertime Departures (5:23)
Lavender Sky (6:17)
The Love That Moves (The End Is Beginning) (7:33)

Et n’oubliez pas, vous êtes invités à écouter tout l’album avec Alex lors d’une diffusion en direct qui aura lieu le 10 novembre à 12h, heure de l’Est (18h, heure de France).

CATÉGORIES

Photos Instagram Récentes

Choisissez votre langue