J’aurais pu être un neurochirurgien… mais Sonic Youth est arrivé

-     -

Extrait du blog exclusif au SFCC de Alex. Lire la version complète ici

À la mémoire de Glenn Branca, un des plus incroyables génies musicaux de tous les temps. Sa disparition nous marquera à jamais.

Il y a des moments dans votre existence que vous pouvez facilement déterminer comme étant le début d’une succession de mauvaises décisions de vie. Et croyez-moi, ça peut commencer plus tôt que nous le pensons ou aimerions l’admettre. Avec un peu de perspective, vous pouvez identifier ces moments si clairement que c’est difficile de voir autre chose quand vous recherchez des réponses ou indices pour expliquer ce qui s’est mal passé, ce qui aurait pu faire dévier la course de votre voyage déjà si brillant. Eh bien, si je pense comme le garçon de 13 ans que j’étais à l’époque… revenons un peu en arrière, ce qui semble être devenu le mantra de “Out For a Spin” – et d’une certaine façon une sorte de thérapie pas chère…! Bref, voici l’histoire :

J’allais avoir 14 ans. Je causais déjà des problèmes (et j’en avais aussi). Je gérais ma vie scolaire comme mes amis géraient leurs séjours dans les établissements pour mineurs. Pour moi, l’école m’ennuyait dans les bons jours et me déprimait horriblement le reste du temps. Mais d’une certaine façon, j’ai toujours réussi à avoir des notes exemplaires, avec des A dans mon bulletin, ce qui est étrange finalement considérant le fait que j’avais une forme légère de dyslexie d’aussi longtemps que je me souvienne et que je ne suis jamais allé à la même école plus de 2 ans de suite jusqu’au lycée, en ayant parfois à changer d’école 2 ou 3 fois dans la même année à cause de l’instabilité financière de mes parents. Différentes villes, différentes écoles, différents intimidateurs, différents mondes… Des moments difficiles pour un enfant qui essaie de faire sa place, de se mélanger aux autres.

De toute façon, je me suis toujours retrouvé intégré dans ces classes spéciales prétendument créées pour offrir un programme académique plus avancé aux étudiants qui avaient un peu plus de capacité d’apprentissage (ou plus de temps pour faire leurs devoirs !) que les autres. C’est devenu vraiment bizarre pour moi au lycée, comme j’étais le seul étudiant dans ces groupes qui ne comprenait pas le concept d’être habillé cool, de passer ses vacances d’été en Europe, ou même ce que ça veut dire pour une famille d’avoir 2 voitures (toutes les voitures que mes parents ont eues étaient aussi différentes que les vêtements que je portais comparé aux autres… croyez-moi !). Alors c’était ça ma vie; à l’école élémentaire, c’était de me faire battre à chaque fois que la cloche retentissait, peu importe dans quelle nouvelle école j’arrivais, et au lycée c’était… enfin, compliqué, c’est le moins qu’on puisse dire 😉

Mais qu’est-ce que tous ces détails et informations scolaires ont à voir avec “Out For a Spin” ? Vous avez raison de vous poser cette question ! Vous pouvez déjà blâmer ce blog étrange sur ma dyslexie et le fait que la musique était presque la seule façon pour moi de ressentir les émotions, de lâcher prise sur le monde dans lequel je me sentais pris au piège ou de rêver loin de la réalité dans laquelle je vivais. La musique a toujours eu une place fondamentale dans ma famille, de Elvis à Black Sabbath, Credence Clearwater Revival à Sade, The Rolling Stones, Neil Young, jusqu’à Hendrix, The Kinks, Hank Williams, Bowie et quelques merveilleux hits rock ’n’ roll old school. Elle jouait dans la radio dans notre petit salon ou elle sortait des enceintes brisées de la vieille voiture familiale que nous avions. Mais comme tout ce qui fait partie de votre environnement, je n’ai pas réalisé à quel point la musique était importante pour moi jusqu’à ce qu’elle devienne essentielle pour moi.

J’aimais déjà le punk rock, la new wave, le post punk, les débuts du hardcore straight edge… J’étais un lecteur avide de Trasher Mag. Alors en plus de la difficulté déjà présente pour moi de connecter avec mes camarades de classe socialement parlant, mes intérêts étaient bien loin de ce que les gens aimaient en général à ce moment-là. Jusqu’à ce que l’école décide de faire une expérience, qui était de mettre les écoliers en avance avec des étudiants réguliers de 2 ans de plus pour des cours de chimie. Disons que l’expérience fut un énorme succès. Enfin, excepté pour cet étudiant particulier qui a grandement connecté avec le côté “régulier” de cette classe, surtout avec un type qui non seulement avait 2 ans de plus que nous mais qui devait repasser la même année académique encore une fois.

Alors, c’est le premier jour du cours de chimie. Je suis assis sur une table en arrière. Un type arrive en retard, il était incroyablement défoncé, il s’est assis juste à côté de moi, il a posé sa tête sur la table et il a dormi pendant tout le cours. Ce cirque a continué pendant plusieurs semaines. Jusque là, nous n’avions eu aucune réelle interaction, excepté l’habituel “Yo mec”, “Ça roule”, et autre dialecte éloquent que nous connaissons tous. Mais un jour, ce type m’a regardé. “Tu aimes Minor Threat… Cool. J’aime ce groupe.” C’était la première fois que quelqu’un remarquait un de mes t-shirts “différents” depuis des années (tout le monde portait peu importe quelle marque cool – ce qui n’était pas si cool, surtout quand tu n’as pas assez d’argent pour acheter ça… enfin bref !) Alors à partir de ce moment, nous sommes devenus amis dans les cours de chimie. Il me prêtait des cassettes (ouais, j’étais en avance sur les trucs hype !)… Des groupes dont je n’avais jamais entendu parler, Suicide, Swans, Skinny Puppy, la théorie musicale bizarre de Milton Babbitt, Harry Partch, Glenn Branca et tellement plus encore… Du noise, pas de wave… Quoi ? Il a dû me trouver mignon à parler de The Cure, The Clash, The Ramones, The Velvet… Il était tellement à fond dans les trucs underground, et il allait même voir des concerts à New York avec un de ses frères aînés. QUOI ?! Ce type était une réponse à mes prières – enfin, si les anges peuvent être un peu défoncés parfois…

  • Lire la version complète exclusivement sur le SFCC
  • Laisser un commentaire

    CATÉGORIES

    Photos Instagram Récentes

    Choisissez votre langue