Une fois de plus

-     -

EN RÉPONSE AUX ATTENTATS DE NICE

« Une fois de plus »… Alors que la haine ne cesse de semer terreur et horreur sur l’implacable monstruosité définissant son parcours, nous avons peine à voir le moment où ces ignobles atrocités ne s’avèreront que le douloureux souvenir d’une époque sans amour et sans couleur.

« Une fois de plus »… Alors que le monde se divise sur la dichotomie des slogans, que l’effroi des images devient le combat de l’audimat médiatique de masse et que le terme « matter » devient le reflet de la politique de récupération éhontée de groupes où figure à leur distordant agenda l’antagonisme des cultures.

« Une fois de plus »… On nous frappe, on nous fauche, on nous dépouille, on nous divise, on nous radicalise, on nous isole, on nous fait peur… mais surtout, on nous déshumanise.

« Une fois de plus »… Toujours une fois de trop. Toujours aussi insoutenable. Inacceptable fait, presque fataliste expression semblant vouloir dire : “Que puis-je y faire ? Qu’y a t-il véritablement à faire ?”

Toutefois, « une fois de plus » a le pouvoir de nous rappeler, bien qu’avec une innommable et profonde désolation, que nous sommes toujours à nous tenir debout, chambranlants, soit, fragiles, mais unis devant la ténébreuse brèche de la haine.

« Une fois de plus »… Puissions-nous avoir la force de demeurer lumière face à la sombre abjection de la haine, croyant que c’est à travers notre foi en la vie et en l’amour que nous triompherons de l’apathie, de l’inimitié et de la malveillance.

« Une fois de plus »… Aussi difficile puisse-t-il s’avérer de résister à nos propres ténèbres et à devenir ombre à notre tour, ayons foi qu’un jour, espérons-le, à l’horizon de nos convictions humaines les plus profondes, nous verrons l’expression « une fois de plus » s’avérer être le reflet d’une journée où nous pourrons nous réunir et célébrer, libres de l’angoisse semée par l’épouvante de « l’autre ». Et ce sera une magnifique journée sur laquelle nous pourrons construire tous ensemble, sans exception…

Or, aujourd’hui, je dois me résoudre à vous offrir mes pensées, mes prières, mon réconfort. Mes frères, sœurs, amis et connaissances, sachant que bien que mes mots ne peuvent soulager vos douleurs, voire véritablement vous réconforter, je ne peux me résoudre à ne vous exprimer mon affection la plus sincère et mon inconditionnel amour… car bien que différent, c’est cet amour qui nous unit, nous reconstruit… « Une fois de plus »

– Alex

Laisser un commentaire

CATÉGORIES

Photos Instagram Récentes

Choisissez votre langue