Semaine 8: Talking Heads

-     -

“Mes Plaisirs Coupables…” Partie 2

J’ai reçu tellement de chansons et d’histoires incroyables pour la Spotify playlist de la semaine, avec pour thème “Mes Plaisirs Coupables”, les 2 dernières semaines, tantôt drôles tantôt profondes, que ce soit de la part de vieux amis, de gens qui ne veulent pas être identifiés, de gens me demandant plus de détails sur mes histoires personnelles hebdomadaires, jusqu’aux gens qui me disent qu’ils aiment seulement des choses pas cool et génériques, d’autres m’envoyant des artistes qui ne sont pas sur Spotify, et ainsi de suite. Pour moi, tout le monde est bienvenu pour partager, des gens qui considèrent que c’est cool ou pas, ou à quel point la musique qu’ils aiment est underground et expérimentale… Le plus important est ce qui vous touche.

Cette playlist n’est pas à propos de ce qu’Alex trouve cool ou pas… Si c’était le cas, ça serait vraiment ennuyant. Qui veut entendre des playlists réunissant 10, 15, 20 chansons de 30 minutes composées de feedback et avec un mauvais enregistrement ? Pas tant de gens que ça, croyez-moi…! Les membres du groupe me le rappellent à chaque fois qu’ils passent dans le studio : “Alex, dis-nous quand ton traitement thérapeutique fait de feedback sera terminé, on te rejoindra ensuite…” Alors encore une fois, tout est le monde est bienvenu pour partager 😉

Pour moi, recevoir des suggestions de chansons de partout dans le monde est la preuve irréfutable que la musique a cette essence unique et merveilleuse qui nous permet tous non seulement d’exprimer tous types de sentiments mais qui a le pouvoir de nous aider à communier avec les autres comme rien d’autre à quoi j’ai été exposé dans ma vie. Alors, ceci étant dit, voici la playlist “Mes Plaisirs Coupables”, partie 2

Semaine 8
Avec : Talking Heads

Ça a été un peu plus difficile pour moi d’assembler ma playlist cette semaine, la raison étant que je n’ai pas prêté autant attention à la musique que je ne le fais habituellement, ce qui explique aussi pourquoi j’avais moins le moral, je suppose… Mais aussi parce que le mois de mars est un mois très chargé pour moi et les autres membres de Your Favorite Enemies. Alors j’ai hésité à propos du groupe dont je voulais parler, je suis devenu plus attentif face à ce que j’allais partager (l’aspect vouloir être cool étant présent…!) et j’ai envoyé mes textes en traduction (oui, nous faisons traduire les publications par de vraies personnes :)), en retard sur mon délai habituel… Ce n’est qu’aujourd’hui, lundi, en fin d’après-midi, que c’est venu naturellement, alors que je regardais le premier épisode du documentaire d’Iggy Pop, “Punk” sur Epic… Et désolé Iggy, ce ne sont pas les Stooges ni les Ramones qui me sont venus en tête !

En fait, comme presque tous ceux que j’ai rencontrés, j’ai une vision très différente de ce qui définit la vraie nature du “punk”, cette différence s’exposant par exemple dans une conversation que j’ai eue avec le promoteur d’une salle où je jouais avec Your Favorite Enemies il y a quelques années pendant notre tournée “Shadows of Dreams to Come”.

Promoteur : “Alors, Alex… Qu’est-ce qui est punk pour toi ? Sex Pistols, The Clash, The Ramones…?”
Alex : “… Talking Heads.”
Promoteur : “ahahahahahahahahaha…”
Alex : “Non, mais vraiment…”
Promoteur : “AHAHAHAHAHAHAHAHHA !!! ok, Alex… Honnêtement !”
Alex : “Talking Heads”
Promoteur : “….”
Alex : “Le punk, ce n’est pas de faire ce qu’on veut au-delà de ce qui est tendance autour de toi ?”
Promoteur : “TALKING HEADS, CE N’EST PAS DU PUNK”
Alex : “The Ramones, Sex Pistols, The Clash ensuite… Ils ne suivaient pas la tendance, ils étaient eux-mêmes, pas une copie de tout ce qui se faisait, pas vrai ?”
Promoteur : “Tout à fait… Mais pas Talking Heads, non…!”
Alex : “Pour moi, Mozart, Luther, De Vinci, Dali, Hemingway, Cash, Burroughs, Public Enemy… ce sont tous des punks”
Promoteur : “Pas David Byrne… C’est un intello !”
Alex : “Si ! Désolé de briser ton coeur, mais David Byrne est un punk pour moi”
Promoteur : “Ok, ok, allez, vas-y et montre-moi ce qu’est le punk ce soir alors…”

Je ne sais pas si c’était positif ou une façon de prouver que je n’étais pas un punk parce que je n’avais pas la bonne définition de ce qu’était être punk… C’était déjà un peu mélangeant à ce moment là. Enfin bref, alors le concert a commencé. Pour ceux qui ont vu YFE avant, vous savez que nous avons l’habitude de vivre un moment. Pour ceux qui ne connaissent pas YFE, ça veut dire que vous pouvez trouver ce moment magnifique ou penser que c’est un désastre, dépendant de votre vision de ce qu’est vivre un moment. Alors nous avons joué, et à la fin, j’ai désassemblé la batterie pour replacer tout le groupe dans la foule. Alors que je lançais la batterie pièce par pièce à notre régisseur de scène pour qu’il réinstalle le tout dans la foule, un type, qui avait été vraiment (mais VRAIMENT) dedans pendant tout le concert, m’a demandé de lui balancer la grosse caisse pour aider… J’ai hésité un peu, mais hey, on s’amuse, pas vrai ? Alors j’ai crié “PRÊT ?” – “OUI, VAS-Y !”. Et alors que la grosse caisse quittait mes mains, au même moment, j’ai soudainement réalisé que pour lui, “OUI, VAS-Y !” voulait dire “Attends une seconde, je vais me retourner pour demander à mon ami de tenir ma bière et lui donner mon téléphone pour qu’il puisse filmer ce qu’il va se passer. Et je vais aussi placer mes cheveux pour être beau sur la vidéo”. Une seconde après, la grosse caisse a frappé le type directement dans le visage, l’assommant en un instant. 3, 4, 5 secondes après (ou ce qui m’a semblé plus long encore), il a refait surface, le nez cassé… “YEAHHHHH! ROCK ON !” Je lui ai demandé s’il était ok. Il m’a dit que c’était incroyable, de continuer. “YEAHHHHHH! ROCK ON !”, son visage était couvert de sang. Et nous avons continué de jouer dans la foule…

Plus tard, le pauvre est apparu au stand de merch pour avoir son t-shirt ensanglanté signé. Alors non seulement je l’ai signé, mais je lui ai aussi offert un t-shirt YFE en guise d’excuse. Et il a dit : “Tu as l’air d’un intello mais tu es un psycho à la Iggy Pop ! C’est punk rock !” Eh bien, je dois l’avouer, ça m’a fait sourire… un peu, juste un peu ! 😉

“YEAHHHHH! ROCK ON !”

PS : Aucune action en justice n’a été prise et nous sommes encore amis. Et pour le promoteur, il me déteste encore, mais comme il a toujours été un fidèle supporteur de mon groupe et veut me voir jouer en tant qu’AHF dans sa salle “punk”, ça doit être bon signe…! 😉

page_artiste

Songs

  • 1. Talking Heads – Road To Nowhere
  • 2. Talking Heads – I’m Not In Love
  • 3. Talking Heads – Sugar On My Tongue
  • 4. Talking Heads – I Want To Live
  • 5. Talking Heads – I Zimbra
  • 6. Public Image Limited – Public Image
  • 7. Iggy Pop – The Passenger
  • 8. Lou Reed – Perfect Day
  • 9. The Creatures – Pluto Drive
  • 10. Joey Ramone – What A Wonderful World
  • 11. The Dead 60’s – Riot Radio
  • 12. PJ Harvey – Rid of Me
  • 13. Everclear – So Much For The Afterglow
  • 14. Ten Years After – I’d Love to Change the World
  • 15. Björk – Army Of Me
  • 16. Bat For Lashes – Laura
  • 17. Viagra Boys – Sports

*Comme la playlist est mise à jour chaque semaine, les chansons figurant dans ce blog pourraient ne plus être présentes dans la playlist.

Laisser un commentaire

CATÉGORIES

Photos Instagram Récentes

Choisissez votre langue