• Windows in the Sky

Windows in the Sky 1

“Windows in the Sky” est le premier album solo d’Alex Henry Foster, chanteur et parolier du groupe post rock Your Favorite Enemies, nommé pour un prix Juno.

Écrit entre Tanger et Montréal, “Windows in the Sky” a été conçu dans un état d’isolement émotionnel suite au décès de son père, un fervent croyant dont il a été séparé, après une longue bataille contre le cancer. Foster explore la nature de l’absence de foi, de l’affliction et de la solitude, tout en essayant de trouver l’espoir dans le bouleversement et la confusion qu’amène le deuil.

Dans la même lignée que Radiohead, Swans, Mogwai et Nick Cave, le voyage musical de AHF, à la fois délicat et tempétueux, incarne un singulier mélange d’art rock, shoegaze, noise, psych et krautrock, et il est défini par une voix intime se mêlant à de la poésie parlée introspective. C’est un voyage cinématographique en 8 pistes qui incarnent une voix brisée, essayant de donner du sens aux échos de sa perte, exsudant les dernières pièces de ses croyances, cherchant à se protéger, tentant de préserver les perspectives illusoires de tous les fantômes qui se cachent, les maintenant tant bien que mal en vie; tout ceci dans le but de supprimer l’image douloureuse de la personne qu’il aurait pu devenir, libéré du récit déformé auquel il était lié afin d’éviter de souffrir plus longtemps.

Windows in the Sky 2

Foster décrit son premier projet solo comme un paysage de contemplation et de réflexion où l’absence de but, la vulnérabilité et le désarroi poussent à faire un examen profond et honnête du vrai personnage de sa propre spiritualité, la détresse des échecs de la vie et le sentiment de regret éternel qui continue de grandir alors qu’on essaie de survivre à la confusion implacable de la perte et la réalité du deuil, ramenant à notre propre existence instable.

« Pendant des années, j’ai recherché des émotions personnelles profondes à canaliser dans le contexte sécuritaire et insaisissable de la dynamique d’un groupe. Ainsi, je n’aurais pas à être exposé à travers leurs vraies couleurs, je n’aurais pas à assumer une implication intime. Je me suis simplement caché derrière l’épais rideau de cris lointains et de bruits. Ce n’est que lorsque mon père est décédé et que j’ai lentement commencé à travailler sur des chansons qui définiraient en fin de compte l’esprit de «Windows in the Sky» que j’ai dû admettre que si je ne voulais pas abattre ce sombre voile de peurs, je ne serais pas capable de laisser aucune de ces vives émotions vivre, ne serais pas capable de les libérer de ma lutte exultante pour rester dans la lumière… et donc laisser mon âme s’émanciper à travers l’honnête reconnaissance et admission de ces émotions cachées… une lueur à la fois… ce qui est exactement comment l’album allait enfin prendre vie. »

Entièrement enregistré début 2018 au studio Upper Room – l’ancienne église catholique de Your Favorite Enemies transformée en studio d’enregistrement professionnel – Foster a invité les autres membres de son groupe à contribuer à l’étape finale des arrangements musicaux de quelques chansons alors qu’il terminait l’auto-production de l’album.

Plongez dans la musique

SESSION D’ÉCOUTE EN AVANT-PREMIÈRE

Novembre 2018, Tokyo, Japon

Windows in the Sky Listening Session
Windows in the Sky Listening Session
Windows in the Sky Listening Session
Windows in the Sky Listening Session
ahf-website-merch-link-fr

Presse

Blog d’Alex

CATÉGORIES

Photos Instagram Récentes

Choisissez votre langue