The Hunter (By the Seaside Window) [Vidéoclip Officiel]

Un court métrage qui est un véritable tour de force, inspiré par des artistes tels que David Lynch, a été écrit et réalisé par mon collaborateur de longue date, le réalisateur français Jessie Nottola, après que je lui ai donné carte blanche pour faire ce qu’il voulait pour la vidéo. Cette chanson est vraiment importante pour moi, et elle est aussi essentielle sur l’album, mais ce que je voulais vraiment était de vivre la perplexité de perdre le contrôle sur mon travail narratif et explorer la liberté qui vient avec le pur abandon créatif.

« The Hunter (By the Seaside Window) » est née d’un jam de 30 minutes qui allait plus tard prendre la forme d’un voyage sonore de 15 minutes, noisy, à bout de souffle, sombre, torturé, spirituel, émotif et rédempteur. La chanson réfléchit sur la notion symbiotique de luttes intérieures nourrissant la maladie croissante de la relation entre les différentes entités que nous continuions à nourrir en nous-mêmes, comme une sorte de dépendance déphasée à la douleur et la résignation, mais aussi le désespoir et la miséricorde autant que le salut et la grâce. Le cycle ne se termine que lorsque nous décidons de lâcher prise, quoi que cela puisse signifier pour les croyances de quiconque… car nos sommes à la fois le chasseur et la proie” – Alex Henry Foster

Catégorie
Explorer
Partager
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp